Les milieux humides, toute l’année, c’est beau et c’est plein de belle biodiversité! En hiver, la neige et la glace leur ajoutent un petit « je ne sais quoi » qui vaut définitivement le détour. Voici nos coups de coeur hivernaux!


En passant par Québec 

Entre les lacs Saint-Charles et Delage, à quelques 20 minutes du centre-ville de Québec, le réseau de sentiers du Marais du Nord est génial, été comme hiver. La forêt dense va certainement te protéger du froid, tandis que les oiseaux et les écureuils (roux et gris) ne sont pas gênés de te faire un coucou, même à -20 °C, sans parler des points de vue sur les marais et les lacs, qui valent franchement le détour. 


Balado d’hiver

Pourquoi ne pas tester les audio-guides du Projet le Tour en hiver? On te propose celle du parc-nature de la Pointe-aux-Prairies. Accompagné dans tes écouteurs d’un éducateur-naturaliste du GUEPE, tu pourras admirer les grandes tiges de phragmites dorées qui pointent à travers la neige et le marais caché pendant les mois d’hiver.

Aussi, comme (presque) tous les parcs-nature montréalais sont situés sur le bord de la rivière des Prairies, on t’invite à aller les visiter en hiver, c’est ma-gni-fi-que! 


Presqu’île et soupe aux pois

Les sentiers (extra faciles et bien entretenus) de la Presqu’île, te permettre de te dégourdir, à pieds, en raquettes ou en skis de fond, à travers une érablière parsemée de pruches du Canada et de hêtres à grandes feuilles. Ici et là, à travers les arbres, la neige recouvre les nombreux étangs du parc. Pour vrai, c’est notre valeur sûre si tu as besoin d’un peu de silence et de grand air. À la fin de ta rando, un arrêt est obligatoire à l’accueil pour manger une soupe aux pois et un grilled cheese sur le bord du foyer. 

À penser : ils ne prennent que l’argent comptant.

PS. Profites-en en hiver, parce qu’au printemps il y a BEAUCOUP de bibittes. 
PPS. C’est pas vraiment un milieu humide, mais c’est beaaauuuuu, pis la soupe est bonne!!




Sources images : GUEPE, Anne F. Préaux

NOS DERNIERS ARTICLES