On t’as déjà expliqué que les champignons sont bien différents des plantes : ils ne sont pas formés des même éléments (il existe même du vocabulaire spécifique aux champignons), leurs cellules sont différemment composées, les champignons ne produisent pas de graines (mais plutôt des spores, comme les fougères) et ils ne produisent pas de chlorophylle, et ne font donc pas de photosynthèse, comme les végétaux. On t’explique ça en détail ici

On voulait, pour amorcer l’automne en grand, mettre en scène les mycètes, le règne du vivant qui regroupe tous les champignons. Pourquoi? L’automne, c’est le moment de l’année où la majorité des champignons forestiers sont les plus visibles et les plus beaux. C’est d’ailleurs la prime season pour la cueillette.* Et on va se le dire, les champignons, c’est fascinant! 


Close up sur du moisi


Le monde des champi, c’est un vaste catalogue qui regroupe des dizaines de milliers d’espèces connues. On dit qu’un peu moins de 95% des champignons resterait encore à décrire… Les « découvreurs de champignons » ont du pain sur la planche. Mais attention, les champignons, c’est pas seulement les beaux pions qu’on trouve au pied des arbres. Non, c’est bien plus. Pour se retrouver à travers les espèces, il existe plusieurs types de classification des champignons : selon le type de spores (qu’on appelle la classification classique), selon leur comestibilité ou leur dangerosité, selon leur ADN, etc. 

Pour faciliter notre travail ici, on va utiliser la phylogénétique (classification selon l’ADN) puisque la biologie moléculaire a permis de diviser nos mycètes en trois grands groupes. Bien que ces travaux de classification soient inachevés, qu’ils sont en continuel changement et qu’on y voit des mises à jour continuelles, ça reste une classification qui est généralement acceptée. Alors, pour les besoins de ce texte, explorons les mycètes de cette manière. 


On trouve d’abord des très petits champignons (dont la plupart est aquatique) : les Chytridiomycètes. Vois ici une moisissure attachée à des graines de sésame qui pousse sur l’eau. Les spores** de ces champignons sont mobiles. Ils possèdent un flagelle qui leur permet de se déplacer dans l’eau. Un flagelle, c’est un genre de prolongement allongé du corps, comme une queue. Les spermatozoïdes humains ont aussi un flagelle. 


Mucor, ou « poils de chat », est une moisissure zygomycète, spécialiste des fromages. 


Ensuite, on a affaire à une autre groupe de champignons microscopiques, les Zygomycètes. Ce groupe de mycètes se caractérise par leur tendance à la reproduction asexuée. C’est quoi ça? C’est la capacité de certains organismes vivants, dont beaucoup de végétaux et de microorganismes, de se multiplier (se reproduire) sans l’intervention d’un partenaire. Ça permet donc à ces champignons de coloniser rapidement divers types de milieux. On trouve dans ce groupe des moisissures, des parasites de plantes, de l’homme et des animaux et une grande partie se trouve dans le sol. Ces derniers, qu’on dit mycorhiziens, vivent en symbiose avec les plantes. Les mycorhizes sont une association entre les champignons et les végétaux où les deux parties s’attachent (généralement par leur système racinaire) et s’échangent de la matière, des nutriments par exemple.   

Et finalement, les Dicaryomycètes. Ils regroupent la très grande majorité des champignons qu’on connaît. Ils sont généralement plus complexes (ou évolués) que les champignons des groupes précédents. On parle ici des champignons supérieurs, soit les lichens, des parasites plus développés***, certains types de levure et le classique champignon à chapeau. Pour simplifier le tout, on a divisé les Dicaryomycètes en deux principaux groupes.  


Champi à chapeau


On a regroupé sous le nom d’Ascomycète les moisissures, les lichens****, les morilles, les truffes et la levure (oui, oui, celle qu’on utilise en boulangerie et pour faire la bière). Bien qu’en apparence ces champignons n’ont rien à voir les uns avec les autres, c’est au niveau de la formation cellulaire de leurs spores qu’ils se ressemblent. 

Le second sous-groupe comprend la plupart des gros champignons, couramment rencontrés dans la nature et bien connus. Ce sont les Basidiomycètes. Et encore une fois, on trouve ici des centaines de looks différents pour ces champignons, mais tous ont la même formation de spores. 


Comme tu peux le constater, les champignons, c’est complexe. La raison est simple : ils sont extrêmement variés! Ça rnd la tâche de les classer assez difficile! T’es pas obligé de retenir les noms de leurs groupes, on voulait simplement démontrer que les mycètes, c’est beaucoup plus qu’une maison de Schtroumpf ou un régal sur ta pizza. Ce sont des milliers d’organismes différents qui sont partout! Dans la nature, oui, mais aussi dans ton frigo, sur toi, dans ton chien et même dans l’air! Alors, la prochaine fois que tu te commandes la Spécial Fungi 12”, pense à tous ces mycètes qui sont autour de toi. 



* Attention, nous ne recommandons pas de cueillir des champignons en milieu naturel à moins d’être accompagné d’un expert. 

** Les spores sont des micro-organismes qui sont produits par les champignons qui permettent leur dispersion dans l’espace. Sur les champignons les plus gros (ceux qu’on trouve dans les forêts par exemple), les spores peuvent former une poudre.

*** Comme des champignons qui parasitent d’autres champignons!

**** Les lichens sont une association symbiotique entre un champignon et une algue. On y reviendra!




Sources images : Pixabay, James Linsey, PxHere

NOS DERNIERS ARTICLES

  • Spécial Fungi
    On t’as déjà expliqué que les champignons sont bien différents des plantes : ils ne sont pas formés des même éléments (il existe même du vocabulaire […]
  • Le chant de la cigale
    On te propose de terminer le mois d’août en profitant des dernières chaleurs de l’été et de sortir apprécier un chant bien particulier. C’est certain que […]
  • Les insectes, les pros de la vie en groupe
    Dans la nature sauvage, la vie en groupe a plusieurs avantages qu’on connaît déjà. Ça rend plus simple la recherche de nourriture, celle de partenaires, la […]
  • Les fourmis : à chacun son métier
    Tu as probablement déjà observé un rang achalandé de fourmis qui se suivent ou vu le film d’insectes révolutionnaires FourmiZ ou tu as peut-être même le […]
  • La saison des canicules
    Maximum de 31 degrés Celsius en après-midi, avec un humidex de 45 et des risques d’orages, chaleur accablante… On n’a pas fini de l’entendre celle-là. Lorsqu’on […]

Leave a Reply