Respect les mères

Publication spéciale « Fête des mères »

 

Notre mère : cette personne qui nous as enduré dans sa maison, et pas juste pendant notre adolescence, et qui nous as aussi amené parrrrrtout DANS SON VENTRE pendant 9 mois. On avait envie de te faire un p’tit tour d’horizon des mères de la nature qui se donnent autant que la tienne quand tu lui annonces que tu viens souper. Et comme ta mère qui te fait des petits plats quand tu repars, les petits sont très avantagés dans leur développement quand maman en prend bien soin!

Respect les mères!

 

 

Clan d’épaulards

Les épaulards

Gestation : entre 15 et 18 mois

Les épaulards sont reconnus dans le monde animal pour vivre en clans durant toute leur vie. Les mères en particulier sont aux petits oignons avec leur famille et plusieurs vivent un deuil assez long quand un de leurs petits perd la vie. Même si leur petit est mort-né, elle peuvent les traîner avec elle plusieurs jours.

 

 

Pieuvre géante du Pacifique qui veille sur ses oeufs

Les pieuvres

Couvaison, extrême : 4,4 ans

Plusieurs jours… c’est rien comparé à plusieurs années! C’est quand même rare chez les invertébrés d’observer des soins parentaux. Pourtant, la pieuvre, un mollusque, est capable d’une des plus longues couvaisons du règne animal : 53 mois! Environ 4 ans et demi! Et après guess what? Elle meurt. Comme elle doit constamment protéger et apporter de l’eau oxygénée à ses oeufs, elle a peu de temps pour s’alimenter et meurt de fatigue et de faim alors que ses bébés naissent en santé et complètement développés, of course.

 

 

Jeune ours noir

Les ourses noir

Gestation : environ 7 mois

Un peu plus près de nous, les mamans ours ne préparent peut-être pas de gruau mais elles accouchent durant leur hibernation. Non seulement elles ne mangent pas de l’hiver, mais en plus elles donnent la vie pendant qu’elles dorment! Au printemps: surprise! Des bébés! Elle défendra ses bébés de belle manière. Tu t’en es peut-être rendu compte si t’as déjà croisé un bébé ours sur une route de campagne. La mère n’est jamais bien loin, toujours prête à te courir après si tu t’approches trop! T’auras compris que c’est pas une bonne idée de flatter un ourson!

 

 

Plein de bébés sur les dos de la maman araignée-loup

Araignée-loup

Couvaison : Quelques semaines

Malgré que les invertébrés utilisent souvent la technique « pondre beaucoup d’oeufs pour assurer la survie des gènes », certains arthropodes dépensent beaucoup d’énergie pour assurer la survie de leur bébés. C’est le cas de l’araignée-loup qui transporte ses bébés sur son dos pendant des jours pour les protéger. Bon, c’est sûr, ça peut donner des frissons, mais en même temps, on est quand même impressionnés que de si petites bestioles soient capables d’être aussi dévouées!

 

Des mamans, il y en a de toutes sortes et chose certaine: elles ont toujours quelque chose à nous apprendre et elle ont souvent raison!

 

 

Sources images : Pxhere, Rikki’s Refuge   |   Sources vidéo :  Peter Kragh, Arizona Daily Star