Savais-tu que la rivière des Prairies a été pendant loooooogtemps le moteur de toutes les activités humaines dans le nord de l’île de Montréal? L’Île-de-la-Visitation, elle-même, et les vestiges que tu pourras y voir sont les témoins de cette époque. On te propose de plonger dans l’histoire du Sault-au-Récollet et dans l’écosystème de la rivière. Poissons, papillons et possiblement une famille de renards seront au rendez-vous. 

 

Tu peux écouter cet audio-guide directement dans la boîte audio ici.

Pas certain comment ça marche? Jette un oeil ici.

 

Cet audio-guide du Projet le Tour est construit en stations d’écoute. Il te suffit de trouver la première, et le naturaliste qui te guidera par l’enregistrement te donneras tous les détails dont tu as besoin pour rester dans le bon chemin. Chaque station d’écoute est identifiée par une affichette. Le sentier se trouve dans un espace naturel protégé, il est donc important de respecter les règlements des parcs et de rester dans les sentiers. 

 

STATIONS D’ÉCOUTE

1 : Le chalet d’accueil

2 : Le pont de l’Île-de-la-Visitation

3 : Le belvédère du barrage

4 : La croix Nicolas-Viel

5 : En quittant le pont

 

 

INFORMATIONS PRATIQUES

Durée approximative : 1 heure

Tu marcheras : 1,2 km

Où trouver la station d’écoute 1 : Elle se situe à côté du chalet d’accueil du parc. 

Dans ton sac à dos : chasse-moustique, crème solaire, gourde et ton stock de pêche. 

Comment t’y rendre : 

  • En voiture, en suivant le boulevard Henri-Bourassa, il faut tourner sur la rue de Lille, vers le nord, pour rejoindre le boulevard Gouin. Il y a un stationnement payant au parc-nature de l’Île-de-la-Visitation. 
  • En transport en commun, à partir de la station Henri-Bourassa, il faut prendre l’autobus 49.

Adresse à mettre dans ton GPS : 2425 Boulevard Gouin E, Montréal, H2B 1X7

 

À voir : lépisostés osseux, barrage hydroélectrique, alose savoureuse, Croix de Nicolas-Viel, tortue, oiseaux aquatiques en tous genres, dont le bihoreau gris

 

 

Ce projet a été rendu possible grâce à une contribution du programme Interactions communautaires, lié au Plan d’action Saint-Laurent 2011-2026 et mis en oeuvre par les gouvernements du Canada et du Québec.

Sources images : GUEPE