Profiter de l’été sans crever de chaleur, ça se peut

Profiter de l’été sans mourir de chaud, c’est un art. On te propose donc quelques activités qui te permettront d’être dehors, mais d’éviter un peu le soleil.


Promenons-nous dans le bois

D’abord, vas dans la forêt. La présence des arbres réduit les effets de la chaleur. En plus de leur ombre, pendant leur respiration, les arbres rejettent de l’eau dans l’air. Cette vapeur diminue la température ambiante et pendant les canicules, c’est notre solution numéro 1. 

La forêt centenaire du parc-nature du Bois-de-Liesse est une excellente destination pour les Montréalais. 

On te propose aussi le Parc régional de la Forêt Ouareau, dans Lanaudière, où tu trouveras des sentiers pour tous les niveaux. 

C’est aussi l’occasion d’explorer un tronçon du parc linéaire du P’tit train du Nord. Si tu sais pas par où commencer, on te propose la Réserve naturelle Alfred Kelly

Un autre Îlot de fraîcheur à visiter : le Cap Tourmente, à Québec. Les tonnes de sites d’observation d’oiseaux et l’air frais de la cédrière en valent la peine.


À la recherche de l’eau

En cas de grandes chaleurs, l’eau devient vite ta bff. L’évaporation de l’eau, comme c’est le cas dans le phénomène de respiration des plantes, rafraichit l’air. Alors, pourquoi ne pas se baigner! Une piscine, ça fait l’affaire, mais y’a rien comme se glisser dans une rivière pour faire baisser la température de son corps. 

Les amateurs de baignade en nature seront charmés par la rivière Rouge. Rendez-vous à la plage Bréboeuf (à Bréboeuf, dans les Laurentides), juste à côté de la Chute aux Bleuets. Sable fin et eau revigorante. 

Si tu veux quelques choses de plus secret, c’est au Centre d’accès à la nature de l’UQAM que ça se passe. La rivière Archambault qui traverse le site et la baignade sous la chute (du même nom), c’est magique. 

Plus de chutes ? Le Parc national de la Mauricie en est rempli : les chutes Parker (à partir de Shawinigan), les cascades Shewenega, les chutes Waber… Et pas loin, à Grand-Mère, il y a même une chute qui coule sur un rocher en forme de face de… grand-mère!

Truc de pros : Si tu veux vrai-ment un coin tranquille, toujours dans le parc national de la Mauricie, en faisant le sentier (# 9) qui longe le lac Bouchard, garde l’oeil ouvert. Tu vas croiser des sites de canot-camping et s’ils sont inoccupés, tu viens de trouver ta plage intime pour la journée! 

Have fun! Et profites-en!


Sources images : Pixabay, Pixabay