Pas mal tout le monde sait que pour faire pousser une plante, tu dois lui donner de l’eau, de la lumière et de l’amour. Mais comment font les végétaux pour utiliser ces ingrédients et se nourrir? Avec des phénomènes chimiques qu’on appelle la photosynthèse et la respiration cellulaire. 

De façon générale, les plantes sont à la base de la chaîne alimentaire : ce sont les producteurs primaires. Ce sont les premières à produire de la nourriture dans les écosystèmes et elles le font toutes seules. Ce sont des autotrophes (auto-: « soi-même », -trophe: « nourriture »). Une plante, ça ne se déplace pas pour trouver sa bouffe, sauf peut-être, ses feuilles qui se tournent pour maximiser leur contact avec les rayons du soleil. Tous les processus chimiques pour nourrir les cellules végétales se trouvent dans les feuilles et les autres organes des plantes.


Tussilage au soleil



Photosynthèse

D’abord, les chloroplastes – une structure des feuilles dans lesquelles se trouve aussi la chlorophylle – absorbent l’énergie lumineuse du soleil dans les feuilles. Ensuite, les stomates – des petits trous dans les feuilles – absorbent le gaz carbonique de l’air. Avec l’eau qui arrive des racines, la plante gère ensuite une foule de processus chimiques qui transformeront tout ça en oxygène et en glucides (comme le glucose: du sucre!). Ces processus chimiques produisent de l’oxygène qui retourne dans l’air ambiant en sortant par les stomates et les glucides prennent l’autoroute de la sève pour être utilisés par la plante pendant d’une autre étape: la respiration cellulaire.


La respiration cellulaire

La respiration cellulaire, c’est lorsque la plante « mange », quand elle utilise le sucre qu’elle a produit. C’est une réaction de combustion parce que c’est là que l’énergie produite par la plante est utilisée. La plante, brûle carrément de l’énergie. Cette étape se déroule dans des cellules qui ne font pas de photosynthèse. Comme dans toutes réactions de combustion ou de respiration, la plante produit elle aussi un peu d’eau et de gaz carbonique. Mais surtout, elle produit de l’énergie plus facilement utilisable par ces cellules, pour sa survie. La respiration cellulaire se déroule surtout quand la plante est dans le noir, donc la nuit!


Les feuilles du tilleul qui prennent un bain de soleil


La photosynthèse et la respiration cellulaire produisent pas mal plus d’énergie que la plante en a besoin. Pour ne pas perdre cette énergie, la plante produit entre autres des graines, des fruits ou des tubercules. Et là toi, tu manges des fruits, des graines et des tubercules pour te donner de l’énergie… Tu es donc un consommateur primaire: t’es le premier à manger ceux qui ont été les premiers à produire la nourriture dans la chaîne alimentaire!




Sources images : Hans Braxmeier, Hans Braxmeier

NOS DERNIERS ARTICLES