On se tient au courant

C’est pas une surprise, Montréal est une île. C’est pas surprise, non, mais on l’oublie souvent. Qui dit île, dit eau! Le fleuve St-Laurent n’a pas besoin de présentation… Mais, on a la chance d’avoir une rivière juste pour nous, et elle reste encore méconnue de beaucoup trop de Montréalais.

Une rivière, c’est un bras d’eau, qui relie une source et des affluents (un cour d’eau qui se jette dans un cour d’eau) à une autre rivière ou un fleuve. Et ça, c’est possible grâce à la gravité. Disons que c’est assez rare de voir l’eau remonter une pente…. généralement, elle ruisselle dans le sens de la dénivellation : de l’amont vers l’aval (pas Laval la ville…). Tout ce territoire en pente dont le point le plus bas est la rivière, ça s’appelle le bassin versant. Chaque rivière en a un.

La rivière des Prairies prend sa source dans le Lac des Deux-Montagnes et elle pourrait être considérée comme un prolongement de la rivière des Outaouais qui elle, se jette dans le Lac des Deux-Montagnes. Elle a un seul affluent officiel, la rivière des Milles-Îles et elle se jette dans le fleuve St-Laurent. Entre le lac et le fleuve, la rivière a un dénivelé de 16 mètres, ce qui produit un bon courant. En plus, on y trouve beaucoup de hauts-fonds qui créent des rapides. Notre beau cour d’eau est un habitat de choix pour les poissons, oiseaux, mini bibites, crustacés, gros animaux (comme des castors et des loutres!) et j’en passe.

Loutre de rivière

On a quelque chose à te proposer pour profiter de la rivière. Parce que définitivement, y’a pas juste les loutres qui ont le droit d’en profiter. As-tu déjà légèrement glissé (sous le vent) vers le soleil couchant en deux coups de pagaie en observant un grand héron? As-tu toujours rêver de pagayer à travers les rapide à bord d’un très glamour kayak orange comme le feu? Sachez que c’est possible sur la rivière des Prairies! Il te suffit de louer un kayak et t’embarque pour une aventure de découverte.

Pour en savoir plus sur les sites de location nautique sur la rivière des Prairies, c’est ici.

PS. Si c’est vraiment ta première fois en kayak, on te le jure que ça vaut la peine, mais on veut pas te cacher qu’en te couchant le soir, tu vas ressentir une douleur dans les bras, que jamais au paravant tu auras ressenti. Ça va passer… un jour!