Les marées en 6 niveaux

Question du public : C’est quoi le rôle de la Lune dans les marées?

Okay, assis-toi confortablement, parce que aujourd’hui, on te parle d’un sujet chaud dans le monde de l’interprétation.
Ils ont été plusieurs à l’étudier.
Ils ont été plusieurs à le dessiner.
Ils ont été plusieurs à essayer de l’expliquer.
Aujourd’hui, on t’explique: le principe des marées. 

Vite de même, les marées, c’est l’eau qui monte et qui descend par l’effet d’une onde créée par les forces gravitationnelles et d’attraction de la Terre et la Lune. Facile! Haha, pas tant que ça non. Lis ce qui suit pour comprendre les subtilités!


Principe de base: Tout est égal, sur un même plan

L’histoire des marées, ça commence avec la Terre et la Lune. À cause de leur rotation et de leur révolution, la Lune a une force d’attraction sur la Terre. À la surface de la Terre, ce qui est le plus attiré par la Lune, c’est l’eau des océans (les continents aussi, mais à un niveau franchement moindre). Donc, la Lune «tire» un peu sur les océans et crée un genre de bourrelet d’eau. À noter que la force d’attraction du côté opposé à la lune est moins grand mais on y trouve quand même un bourrelet d’eau: c’est la force centrifuge créée par la rotation de la Terre et de la Lune autour de leur centre de gravité qui le provoque (la même force qui empêche l’eau de tomber quand tu fais tourner un saut d’eau rapidement avec ton bras… l’eau veut s’éloigner du centre de rotation (lire ici: toi) et reste plaquée dans le fond du saut!).



A: Soleil-Lune-Terre alignés (même chose lorsque la Lune est du côté opposé au Soleil)
BTW: Cette position Soleil-Lune-Terre alignée s’appelle la syzygie. Take that, Scrabble! C’est aussi le moment de la pleine Lune ou de la nouvelle Lune!


T’auras compris qu’ici, le bourrelet d’eau, c’est la marée haute. Le Soleil aussi crée une attraction sur la Terre, moindre que la Lune car il est plus loin, mais elle se fait quand même sentir. Lorsque le système Soleil-Terre-Lune est aligné comme sur le schéma A, les 2 forces d’attractions s’additionnent et crée des très grandes marées qu’on appelle les marées de vive eau. Le marnage – la différence entre la marée haute et la marée basse quand t’es sur le bord de l’eau – peut alors varier de plusieurs dizaines de centimètres. À la marée basse lors de très grandes marées, tu peux voir des zones presque jamais découvertes!

Quand la Lune tourne autour de la Terre et forme un angle de 90° avec la Terre et le Soleil (en quadrature, comme sur l’image B), les forces d’attraction de la Lune et du Soleil tirent chacune de leur bord. Résultat? Les marées sont moins grandes et on les appelle des marées de mortes eaux.


Level 2: Tout n’est pas vraiment aligné
Évidemment, tout ça n’est pas si simple dans la vraie vie. Il faut prendre en compte l’inclinaison de la Terre, les phases de la Lune, le fait que les orbites de la Lune et de la Terre sont ovales et inclinés l’un par rapport à l’autre. Ça fait que périodiquement, la Lune peut être très près de la Terre et exercer une attraction encore plus forte que dans le principe de base. La position de la Terre par rapport au Soleil influence aussi le marnage de la marée. En Amérique du Nord, lorsque la Terre se rapproche du Soleil à l’équinoxe de printemps et d’automne, on a des marées encore plus grandes qu’à l’habitude. Et oui, on entend ta question: si c’est la pleine lune et l’équinoxe d’automne, en effet, on aura des marées de vive eau pas mal intenses! Et encore plus lorsqu’il y a une éclipse!


Level 3: Combien de fois par jour?
La marée, c’est une onde. Dans le fond, avec sa rotation, la Lune tire sur l’eau à différents endroits sur la planète. La Lune donne une genre de swing à la masse d’eau, comme si tu essayais de faire des vagues avec une planche dans un bain.

À cause de la forme des continents et des courants marins, certains endroits sur la Terre voient 2 marées par jours (des marées semi-diurnes), d’autres, une marée par jour (marée diurne) et d’autres endroits pas du tout de marées. Ces endroits dans la mer où il n’y a pas de marée, on les appelle les points amphidromiques. L’onde de marée tourne autour de ces points. Il y en a un près des îles de la Madeleine dans le golfe du Saint-Laurent! Plus l’onde s’éloigne de ces points, plus elle gagne de la force. Par contre, lorsque l’onde de marée entre dans les estuaires et se butte aux terres ou à des grands plans d’eau soudains (on parle de toi, le lac Saint-Pierre), elle perd de la force et l’onde de marée meurt. (C’est alors la fin de la section estuarienne d’un fleuve).

Peu importe le nombre de marées par jour, l’heure des marées haute et basse est décalée d’environ 50 minutes. Pourquoi? Parce que le jour lunaire dure… 24h et 50 min! En une rotation de la Terre (donc en 24h), la lune se déplace d’environ 13° sur son orbite. Et ça prend environ 50 minutes de plus à la Terre pour rattraper la Lune et se repositionner de la même manière que la veille. Les marées sont calculées par rapport au jour lunaire et pas au jour solaire (le jour solaire, c’est celui sur lequel on est timés! Notre vrai 24h!).



Level 4: L’heure de la pause
Entre le jusant (la marée descendante) et le flot (la marée montante), l’onde prend une pause. Non seulement, c’est le meilleur moment pour faire une plongée sous-marine (parce qu’il n’y a presque pas de courant à ce moment en profondeur), c’est aussi le moment qu’on appelle l’étale.


Level 5: La vie entre les marées
Parce que oui, il y a des vivants qui se sont cassé le bicycle et qui ont décidé de vivre 6 heures en plein soleil, et 6h sous l’eau en alternance… TOUS LES JOURS. Cette zone du littoral entre la marée la plus haute et la marée la plus basse, c’est le médiolittoral. Les adaptations des vivants dans ces zones de balancement des marées sont FASCIANTES. On y reviendra c’est sûr! 


Level 6: Le défi du résumé
C’est ça qui est difficile dans les marées: c’est qu’il y a tellement de choses à prendre en considération et qu’on doit expliquer pour comprendre et rendre ça simple! Si pendant tes cours de physique au secondaire tu te demandais à quoi ça te servait de comprendre les forces: ben voilà ta réponse!

Maintenant, on te met au défi de prendre tout ce contenu, de le résumé et de l’expliquer à quelqu’un d’autres! Si ça marche pas, reviens-nous voir ici!



Source image : GUEPE