« Est-ce qu’il y a des êtres vivants dans l’eau qui aide à la filtration de celle-ci? »

T’as peut-être déjà circulé autour d’un marais, d’une tourbière ou d’une « swompe » comme dirait ton grand-père Maurice? Ça pue? Tu trouves que ça sent la mort? Et ben non, justement! C’est plein de vie, un marais! On a l’impression qu’un marais c’est sale, mais en fait, c’est super bien filtré! Il existe plein d’êtres vivants qui aident à la filtration de l’eau et les milieux humides comme les marais en sont rem-plis! On y trouve aussi beaucoup de plantes et de microorganismes qui aident à la décomposition.


Le nénuphar jaune, une plante aquatique


D’abord, les plantes aquatiques* sont responsables de bien des phénomènes dans un marais. Elles permettent la sédimentation des particules (poussières, feuilles, petits animaux…) en ralentissant le courant de l’eau. Leurs racines permettent aussi de capter l’azote et le phosphore (des nutriments) dans l’eau pour le transformer et le stocker dans leurs feuilles. Leurs feuilles, elles, donnent un support à d’autres plantes microscopiques (aka les épiphytes: des plantes qui poussent sur des plantes) qui elles aussi vont se nourrir de l’azote et du phosphore. Déjà, avec juste des plantes aquatiques comme des nymphées, des quenouilles et des potamots, on a une eau moins trouble et libérée de beaucoup de nutriments souvent présents en trop grande quantité à cause des engrais chimiques.

Ensuite, les bactéries, les algues microscopiques et plein d’autres microorganismes s’occuperont de décomposer les vivants morts (et non pas les morts-vivants…), d’accumuler (ou stocker) le carbone dans leurs tissus (en transformant le CO2 dissous dans l’eau par la photosynthèse) et en digérant les métaux et autres composants chimiques qui se trouvent dans l’eau. La forte odeur de pet qui est libérée lorsque tu circules proche d’un marais ou que tu accroches le fond avec ta pagaie vient du fait que la décomposition produit souvent du soufre et du méthane, deux gaz qui sentent les oeufs pourris et… les flatulences!


Les quenouilles


Évidemment, les vivants qui sont dans l’eau et qui aident à la purifier ne la rendent pas potable. Il y a quand même une grande quantité de molécules qui ne sont pas toutes décomposées. On trouve aussi pas mal de coliformes fécaux dans l’eau des ruisseaux et des marais. Toutefois, les marais sont d’excellents reins pour la planète! Ils ont un rôle primordial dans la santé des écosystèmes et c’est donc essentiel de les protéger!



* Remarque qu’on ne parle pas d’algues ici: ce sont bel et bien des plantes avec des feuilles, des racines et même des fleurs parfois! On t’explique la différence juste ici.




Sources images : Pixabay, Anne F. Préaux

NOS DERNIERS ARTICLES

  • Spécial Fungi
    On t’as déjà expliqué que les champignons sont bien différents des plantes : ils ne sont pas formés des […]
  • Le chant de la cigale
    On te propose de terminer le mois d’août en profitant des dernières chaleurs de l’été et de sortir apprécier […]
  • Les insectes, les pros de la vie en groupe
    Dans la nature sauvage, la vie en groupe a plusieurs avantages qu’on connaît déjà. Ça rend plus simple la […]