Calculer le nombre d’espèces sur Terre est un challenge de taille parce qu’on n’est même pas certain du nombre d’animaux terrestres, encore moins du nombre de plantes et de champignons, sans parler de microbes… C’est pourquoi on ne peut pas parler de véritable nombre, mais bien d’une estimation.


Un héron : une espèce


Avant d’estimer quoique ce soit, il faut savoir qu’aujourd’hui on s’entend (presque) sur 1,74 millions d’espèces identifiées* (pvi, on dit décrites dans le jargon). Ça veut dire 1,74 millions d’espèces dont on est convaincu (scientifiquement) de l’existence et qui sont décrites dans The Catalogue of Life. À partir de cette donnée, on doit s’en remettre à des lois mathématiques de prédiction si on veut une estimation de TOUUUUUTES les espèces de la Terre, décrites et non décrites. 

En 2011, avec une nouvelle méthode de prédiction, un recensement, un des plus précis jamais fait (et faisant le plus l’unanimité dans la communauté scientifique) donne une estimation totale de 8,7 millions d’espèces.

Il est important de mentionner ici que les différentes études et les nombreuses méthodes font varier l’estimation et ce, régulièrement. Par exemple, une étude de 2016 estimait le nombre à 100 millions… Ce qui en fait un sujet assez controversé. 


Une demoiselle, rien de moins


Si on s’appuie sur les chiffres de 2011, ça voudrait dire qu’on a décrit seulement 20% des tous les organismes vivants sur Terre…. Conclusion : un immense et trèèès mystérieux 80% d’espèces qui restent à découvrir! On a donc pas mal de travail à faire pour compléter le catalogue. On imagine qu’un nombre important de ces espèces-mystères s’éteindra bien avant d’être découvertes, parce que malheureusement, le taux d’extinction général sur la Terre est en pleine forme. La gravité de la situation est telle que certains experts ne se gênent pas pour parler d’extinction de masse

Pour adoucir cette image, saches que des nouvelles espèces sont découvertes tous les ans. Une nouvelle espèce de ver (Auanema sp.) a été découverte pas plus tard qu’en septembre 2019 et ces nouveaux coquins à s’inscrire dans le catalogue sont pas mal funky avec leur 3 sexes et leur poches pour porter leurs petits. Oui, très funky!




* Plus de 85% de ces espèces sont des arthropodes, le grand groupe représentant les ô combien mal aimées bibittes (tous les insectes, araignées, mille-pattes, infâmes scutigères, scorpions et crustacés de tous genres).

Pour se garder informé des nouvelles espèces qui sont découvertes, c’est ici.




Source images : Pixabay, Pixabay 

NOS DERNIERS ARTICLES