Les champignons ≠ des plantes

Comme le titre le dit: un champignon, ce n’est pas une plante. Ok, mais c’est quoi la différence?

D’abord, un point de ressemblance: comme les végétaux, les champignons font partie des vivants. Tous les organismes vivants sont divisés en grandes catégories qu’on appelle règnes. Il existe 5 règnes, bien que ce soit encore sujet à discussion, comme le nombre d’espèces sur Terre.* Les 5 règnes généralement acceptés sont les animaux, les végétaux, les monères, les protistes et les mycètes. Les mycètes… ce sont eux les champignons! (Ils sont tellement loin des plantes, qu’ils ne sont même pas dans le même groupe.)

Et champignon, c’est un mot très général qui regroupe autant les champignons microscopiques comme les moisissures et les levures que les champignons « classiques » avec un pied et un p’tit chapeau, comme ceux qu’on mange.

Une grande différence entre les végétaux et les mycètes, c’est que ces derniers n’ont pas de chlorophylle et que pour se nourrir, ils ne font pas de photosynthèse, contrairement aux plantes. Les champignons se nourrissent par absorption avec leur mycélium. Le mycélium, c’est un immense** réseau de filaments qui se faufilent dans la matière dont se nourrit le champignon. Cette matière ça peut être du bois, un animal mort ou simplement le sol. Le mycélium sécrète des enzymes qui digèrent la matière et les nutriments sont ensuite absorbés par le champignon! C’est un peu comme si le champi digérait sa nourriture avant de la manger. Magie!

Et si on jète un oeil dans les cellules même des organismes, on peut observer une autre grande différence entre plantes et champignons. Les cellules des végétaux renferment de la cellulose tandis qu’on trouve dans les cellules des champignons, de la chitine, comme dans la carapace des crustacés et des insectes! C’est un peu à cause de ça qu’on dit que les champi sont plus proches des animaux que des plantes. Oui, oui.

Quand tu cueilles des champignons, c’est comme si tu coupais la tige d’une fleur. En fait, ce champignon que tu récoltes, c’est loin d’être une fleur. C’est une structure qu’on appelle la fructification. Elle peut avoir l’air un pied avec un chapeau, mais il existe des tonnes d’autres formes : des boulettes, des crottes de nez ou encore des galettes, des bâtonnets, du corail ou des guimauves. La fructification renferme les spores, des genres de micro graines qui vont tomber de la fructification et germer pour donner d’autres champignons. Si on compare avec les plantes, le bout du champignon qu’on voit, c’est plus comme un fruit, une structure qui protège les graines.

Des spores, c’est microscopiques et y’en a partout. Voilà pourquoi, si tu laisses un fruit sur le comptoir plusieurs jours, il peut moisir. Ce n’est pas une réaction spontanée; c’est simplement que l’air contient plein de spores de toutes sortes!

Des champignons, il y en a vraiment partout (même dans ton frigo, dans la forêt, peut-être sur tes pieds…) et pour certains organismes, ils sont essentiel à leur vie. Les légumineuses ont des champignons sur leurs racines qui leur permettent d’assimiler l’azote. Sans ces champignons, il n’y aurait pas de légumineuses!

En finissant, on voulait juste ajouter qu’il ne faut pas cueillir de champignons, spécialement si on ne s’y connait pas. Il existe des p’tits coquins de champi qui sont toxiques, même juste au toucher.

* On voulait mentionner ici que récemment, une étude classifie le monde du vivant en 7 grands règnes et que le Catalogue de la vie a accepté cette classification et l’utilise. Pour vrai, dans le merveilleux monde des sciences, on a à peine le temps de cligner des yeux pis quelqu’un a prouvé le contraire de quelqu’un d’autre… Mais disons que pour le bien de ce billet, on va dire 5 règnes. On passera plus de temps là-dessus sous peu, promis.

** Immense de chez immense. Pas de blague. Le mycélium d’un champignon peut couvrir des kilomètres autour de la fructification. On se souvient de la découverte du méga champi en Oregon qui couvrait presque 10 km2… ça c’est gros.