La mousse et le nord

Question du public : Est-ce que la mousse pousse toujours au nord?

Le fameux truc de regarder la mousse sur les arbres pour retrouver le nord dans la forêt… est-ce que c’est efficace? Est-ce que la mousse pousse vraiment toujours et seulement au nord? Est-ce qu’on regarde tous la même mousse?


D’abord, il faut qu’on s’attarde tous au même genre de mousse. Dans la forêt, il existe plusieurs végétaux et lichens qui pourraient faire office de mousse. Le lichen, c’est une symbiose surprenante qui vaut la peine qu’on lui consacre un p’tit texte, et ce n’est pas de ça dont il est question aujourd’hui. C’est très résistant et ça peut pousser presque n’importe où grâce aux cellules de champignon qu’il contient. On y reviendra!

Ça, c’est du beau lichen, mélange-toi pas!


La mousse, c’est ce genre de tapis-gazon bien vivant et très moelleux qui tapisse parfois les racines, les troncs ou les roches dans le sous-bois. On dit qu’elle pousse toujours au nord. En fait, les mousses et les sphaignes font partie de l’embranchement des bryophytes, des végétaux assez vieux évolutivement parlant (un peu comme les fougères), qui poussent dans les milieux frais et humides. Et pour que la mousse pousse sur ce genre de substrat (ce genre de surface), il doit y avoir un peu de support, un peu de matière organique. S’il vente pas mal et que le spot choisi par les mousses est une roche par exemple, elle aura beau être plein nord, au final, ce ne sera pas un très bon endroit car les mousses n’auront jamais assez de terre pour pousser… la matière organique serait toujours poussée par le vent

Ça, c’est de la mousse.


Les bryophytes, sont des plantes qui ont besoin d’un sol très humide pour pousser. Si tu en croises dans la forêt, touche-les. Tu auras sûrement l’impression d’écraser une éponge! Donc, parce que le soleil ne va jamais au nord, il y a peu de chances que les endroits orientés au nord soient exposés au soleil et s’assèchent… Alors, les mousses ont plus de chances de pousser dans ces endroits qui restent frais et assez humides. Mais bon, une souche, orientée au sud, ombragée par une grosse plante ou un bloc erratique* qui au final, n’est presque jamais exposée au soleil, a beaucoup de chances d’accueillir des mousses. Même si elle est pas au nord! De quoi mêler votre boussole!



* Un bloc erratique c’est un gros caillou, méga gros, qui a été déplacé par un glacier et éventuellement laissé derrière lorsque le glacier fond. Il se retrouve souvent dans des endroits où ils clachent avec le paysage et cette incongruité font définitivement leur charme. On en retrouve beaucoup sur le Bouclier Canadien à cause du glacier immense qui le recouvrait



Sources images : Pixabay, Pixabay