Textures étranges, des pattes qui n’en finissent plus, des bibittes plus rapides que leur ombre, des animaux avec des verrues… ben oui, c’est l’Halloween! Plusieurs légendes et histoires fantastiques sont souvent inspirées ou associées à des animaux. Des animaux parfois imaginés de toutes pièces, mais d’autres parfois simplement inspirés de la réalité. Alors avant de te plonger dans ces histoires de sorcières et de bave de crapaud, prends deux minutes pour lire ce qui suit pour mieux connaître quelques-unes de ces bêtes fantastiques et bien réelles ! 


Des verrues comme une sorcière, non merci ! 

C’est vrai que le crapaud, ce n’est pas le plus cute du règne animal. Toujours plein de terre, avec ses gros yeux qui regardent directement ton âme, le crapaud a mauvaise réputation.  

En général, les crapauds sont plutôt secs puisqu’ils vivent dans la terre, comparativement aux grenouilles qui, elles, vivent plutôt dans l’eau et ont la peau très gluante. Une grenouille pourrait te glisser entre les mains comme un savon dans la douche tandis qu’un crapaud est plutôt chill et se laisse prendre. Si tu essaies et que tu te dis « Voyons, ce crapaud est donc ben mouillé ! », c’est peut-être qu’il t’a fait un p’tit pipi nerveux dans les mains. C’est une façon de tenter de faire peur à un prédateur (toi, dans cet exemple).  

Et leur verrues ? Non, ce ne sont pas des verrues ! Les bosses sur le dos des crapauds sont des vésicules qui permettent à l’animal de rester hydraté. Si tu prends le temps de l’observer de plus près, tu verras deux bosses plus grosses, derrières les yeux du crapaud. Ce sont des glandes parotoïdes qui contiennent un genre de venin. Le venin est relâché quand les glandes sont écrasées sous la force d’une mâchoire d’un renard, par exemple, ou d’un chien. Le venin du Crapaud d’Amérique peut faire baver un animal (genre, pas mal) et même paralyser temporairement sa bouche, un peu comme toi chez le dentiste. L’animal relâche alors le crapaud et il a la vie sauve ! Si tu manipules le crapaud, l’important, c’est de ne pas mettre tes mains dans ton visage ensuite. #lavetesmains #horacio 


Les chauves-souris, des vampires ? 

Si elles ne sont pas associées à Batman, les chauves-souris sont souvent associées aux vampires. Est-ce la cape des vampires qui rappelle les ailes de ces mammifères volants ? Sûrement ! Mais toutes les espèces de chauve-souris ne boivent pas du sang. Comme on te le disait il y a quelques temps, celles qu’on trouve au Québec sont insectivores. Toutefois, il existe bel et bien une espèce qui boit du sang et qu’on appelle la chauve-souris vampire. On les trouve en Amérique centrale et du Sud. Par contre, elles ne séduisent pas leurs victimes pour leur croquer le cou. Elles détectent plutôt la chaleur du sang au travers de la peau. Une fois la proie trouvée, elle utilise ses petites incisives pour percer la peau et boire le sang de la proie. Comme dans les films ! 

Comme dans Buffy. 


Les autres animaux qui font peur ou qui sont associés à l’Halloween, c’est souvent parce que se sont des animaux nocturnes, qui ont des attributs étranges, des habitudes hors du commun ou vivant dans des endroits abandonnés pour ne pas se faire déranger par… les humains. Un exemple ? un rat. C’est nocturne, longiforme (forme étrange), sa queue est nue, on le trouve souvent près des poubelles en train de manger un restant avec un raton laveur, parce qu’il est opportuniste. Et de par cette habitude de se promener partout, il devient un bon vecteur de maladies. Rien pour l’aider ! Même chose pour la couleuvre qui avance subtilement en faisant des grands S et en sortant la langue. Pourtant, elle sort la langue pour sentier ou plutôt, goûter les odeurs . Pas pour te faire peur ! Les araignées, les cloportes, les vers de terre, les opilions, les souris… tous des animaux susceptibles d’habiter dans un grand château abandonné éclairé par le reflet de la pleine lune… ou le cabanon peu fréquenté de ton oncle Robert. Tiens, ce cabanon, il ferait un bon décor d’Halloween… ou un excellent endroit de découverte de la biodiversité des mal-aimés ! 




Sources images :  Ryan Hagerty, Daniel Spiess

NOS DERNIERS ARTICLES

  • Le plein air, c’est quoi?
    Escalade de glace aux Chutes Montmorency, randonnée pédestre en plein cœur des Laurentides, kayak de mer autour de l’Île-aux-Amours, au Bic, rabaska sur la rivière des […]
  • Le mystère des cocottes
    « Ben voyons!! Pourquoi toutes les cocottes sont dans le haut du sapin? », s’est exclamée la madame bien étonnée. Premièrement, c’est une excellente question! La distribution des cônes sur un […]
  • Des morts vivants en forêt : le bois
    Aujourd’hui, en ce doux jour de novembre, même si l’Halloween est passé, on te propose des morts vivants mystérieux. En plein festival de la branche, c’est le moment de célébrer les […]
  • Tardigrade : quand Clark Kent a de la compétition
    Et si on te disait qu’un superhéros aux pouvoirs de survie démesurés existe pour de VRAI en nature? Tu ne nous crois pas? Watch out […]
  • Histoires de bibittes
    Textures étranges, des pattes qui n’en finissent plus, des bibittes plus rapides que leur ombre, des animaux avec des verrues… ben oui, c’est l’Halloween! Plusieurs […]