« C’est quoi la différence entre un corbeau et une corneille? »

Attention. Lors de ta prochaine rando, si tu entends un croassement et qu’en levant le yeux tu vois un grand oiseau noir (c’est probablement pas un aigle noir), c’est peut-être une corneille d’Amérique, mais ça pourrait aussi bien être un grand corbeau. Voici un petit topo pour savoir les différencier. 


Une corneille d’Amérique


Un grand corbeau


Ces deux oiseaux semblables font partie de la famille des corvidés tout comme les geais. Ils ont donc des points en commun, mais quelques différences les séparent. D’abord, le corbeau, en comparaison avec la corneille, est plus grand (presque 2 fois plus). Son bec, parfois à l’extrémité crochue, est plus épais que celui de la corneille qui a un bec est plus effilé. Ses rémiges (les plumes à l’extrémité des ailes)* sont plus longues et il a des plumes un peu fofolles dans le cou. Une fois en vol, on peut encore bien les distinguer: la base de la queue de la corneille est très légèrement arrondie (presque plate), on y voit souvent une encoche dans son centre tandis que celle du corbeau se termine en pointe (avec un arrondi prononcé) comme un diamant. 



Même en voyant agir ces deux espèces, on peut voir des différences importantes. Lorsqu’une corneille atterrie, elle a tendance à ébouriffer ses plumes et dodeliner de la tête. Le corbeau est plus stable et préfère l’économie de mouvement. C’est similaire en vol. La corneille bat beaucoup des ailes, le corbeau plane et utilise les courants d’air pour aller à de très hautes altitudes. Une corneille, qui tente de faire fuire un intru en vol, a tendance à plonger sur l’assaillant. Le corbeau escorte l’intru en lui montrant gentiment la sortie, en volant avec lui plutôt que de l’attaquer directement. 


Le comportement de la corneille lorsqu’elle est perchée.


Plein de corbeaux! Remarque la différence entre le cri de la corneille et celui du corbeau.


Et leur cri respectif sont loin d’être similaires. La corneille et le corbeau croassent, mais le cri du corbeau est beaucoup plus grave que celui de la corneille. Quand cette dernière cri, elle monte et descend la tête; le corbeau lève légèrement ses ailes. 

Alors, ouvre l’oeil. Tu pourrais croiser un oiseau avec des plumes aux couleurs de la nuit. 



* On te parlais de rémiges quand on t’expliquais comme les ailes des hiboux sont magiques. Fais un tour ici pour voir le schéma d’une aile.




Sources images : Pixabay, JJ Harison, GUEPE

NOS DERNIERS ARTICLES

  • La légende des Spirit bears
    C’est l’heure d’allumer les chandelles, éteindre les lumières parce qu’on a une légende à te conter.   Ça se passe il y a centaines […]
  • La sélection artificielle : Frankenstein vs les petits agneaux
    On va t’expliquer ici le lien entre le célèbre monstre du docteur Frankenstein et les adorables petits agneaux d’élevage qui gambadent dans les […]
  • La ouananiche : le saumon du lac
    Quand on parle de #migration, les premières espèces auxquelles on pense sont bien entendu les oiseaux. Ces volatiles, à qui l’on donne la […]