C’est presque l’Halloween et qui dit Halloween dit aussi bruits terrifiants dans la nuit et des yeux qui te regardent dans le noir… Des animaux assez bons pour te regarder dans le noir et faire des bruits terrifiants dans la nuit noire d’automne, ce sont les strigidés. Les strigidés, c’est quoi? C’est le nom du groupe d’oiseaux qui réunit les chouettes et les hiboux. Même si les strigidés sont tous des oiseaux imposants (sauf peut-être la petite nyctale qui peut tenir dans ta main!), qui ont des grand yeux, un cou qui permet à l’animal de tourner sa tête à plus de 180°, des serres bien fortes, des plumes « insonorisantes » et un bec crochu, les chouettes et les hiboux sont des familles assez différentes. On t’entend penser: « Quoi? Les chouettes, c’est pas les femelles des hiboux? ». Ben non! Voici un p’tit topo sur leurs différences.


Un grand duc, un hibou


Une des caractéristiques très évidentes sont les aigrettes que possèdent les hiboux. Ce sont ces p’tites plumes qui donnent l’impression que les hiboux ont les oreilles bien dressées sur la tête. En fait, les oreilles des strigidés ne sont que des trous, les aigrettes servent à diriger les sons vers les oreilles. Les chouettes n’ont pas d’aigrettes ce qui permet très facilement de les distinguer des hiboux. Tu te dis sans doute: « Ben oui, comme Hedwidge! ». Les harfangs des neiges sont des hiboux! Ils ont des toutes petites aigrettes qui sont la plupart du temps confondues dans le reste du plumage de leur tête, ce qui pourrait te laisser croire qu’ils n’en ont pas. ¯\_(ツ)_/¯


Une chouette lapone, une chouette


Une autre différence: le disque facial. Si tu as la chance de voir une chouette, remarque bien son visage. Les plumes sont arrangées de manière à ce que les chouettes aient un disque facial bien évident. Il est beaucoup moins prononcé chez les hiboux. Ça leur donne un air pas mal hypnotisant!

Les comportements de ces deux groupes de rapaces sont aussi un peu différents. Les hiboux sont des animaux nocturnes tandis que les chouettes ont tendance à être un peu plus diurnes. Rien n’empêche, si vous avez des booooons yeux, d’observer l’un ou l’autre perché dans un arbre en plein jour! Prends le temps de les chercher cet hiver, lorsque les feuilles seront toutes tombées. 




Sources images : Brendan Lally, Pxhere

NOS DERNIERS ARTICLES